Mademoiselle, 50 Nuances en mieux : Movie Trigger #2

Deuxième Episode de Movie Trigger, l’émission 100% ciné de Retour vers le Turfu. Aujourd’hui on va se pencher sur Mademoiselle (2016) réalisé par Park CHan Wook avec Maxime Pezzoni & Luc Le Gonidec.

Après un passage assez controversé aux Etats-Unis avec le film « Stoker » sortie en 2014 et n’ayant pas réellement fait l’unanimité du côté Critique et Spectateurs. Park Chan Wook revient en Corée pour réalisé Mademoiselle, un film adapté du roman « Fingersmith » de Sarah Waters. Le réalisateur de Old Boy nous revient donc avec un film mélangeant trio amoureux, érotisme et thriller psychologique qui se déroulent dans les années 30. Est-ce le retour du roi du cinéma coréen ou une autre déception ? Avec moi aujourd’hui pour répondre à cette question, Maxime Pezzoni l’amoureux transi du cinéma asiatique.

Pitch

En pleine colonisation japonaise en Corée, dans les années 1930, la riche japonaise Hideko (Kim Min-hee) embauche la jeune servante coréenne Sook-hee (Kim Tae-ri) dans un gigantesque et sombre manoir appartenant à son oncle tyrannique ; elle ignore que cette dernière suis les plans maléfiques organisés par un escroc (Ha Jeong-woo) qui se fait passer pour un comte japonais.

Une réflexion sur “Mademoiselle, 50 Nuances en mieux : Movie Trigger #2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s